# Mars - C'est le premier, je balance tout

by - samedi, mai 13, 2017


Mois de mars à la vitesse grand V, je ne l'ai pas vu passer et les examens approchent sur leur talon de misère, stress, angoisse, inquiétude mais aussi excitation, licence terminée et le master pour l'année prochaine. Une nouvelle étape, un nouveau départ, un métier qui se prépare. Alors je m'apaise par des lectures quotidiennes, les pages se tournent dans les transports, assise près de la fenêtre ou du couloir, des pages de bonheur, de confusion, de reproche mais toujours les mots apportent quelque chose, un trésor pour l'esprit.

 

☼ LE FLOP ET LE TOP ☼

 Ce mois-ci beaucoup de lectures sans pour autant avoir un coup de coeur, un livre marquant. Trois thriller, trois bouleversements en sachant en plus profond que je les oublierai dans quelques mois. Ainsi vient la question de la consommation livresque que j'aimerai développer dans des apartés. Le flop serait sans nul doute...
41Vl94ZpeOL._SX307_BO1204203200_ Le premier tome de Maxime Chattam (vous aurez bientôt la chronique sur le blog, en ce moment je procrastine un peu énormément), l'alliance des trois. J'en avais entendu du bien, des éloges à tire larigot dans des vidéos, celle de Lemon June. J'ai voulu tenté, surtout que la couverture m'intriguait. J'ai aimé les idées, mais non le style et ni les personnages. Creux, pâles, lisses, il semble que les clichés saccadent le livre. La littérature young adult n'est définitivement plus pour moi, je n'y trouve plus mon compte. Des répétitions, des verbes être, des banalités, des scènes qui ne sonnent pas naturelles, je l'ai lu jusqu'au bout car, malgré ses défauts il présente quelques mystère nous incitant à lire la suite, à savoir, à comprendre. Je lirai certainement les autres par curiosité plus que par réelle envie et amour.
1507-1
Le top serait accordé à ce thriller, cette histoire intra familiale dévastatrice au coeur cruel. On dissèque, on écartèle la membrane, le cadavre passif de cette jeune noyée, pas de meurtre, un suicide, un mal être, des souffles éreintant aux organes vitaux. La pression que les parents construisent quand ils désignent leur proie tandis que la gosse ne peut dire le néant, la destruction qui se déroule en son intérieur silencieux. Tout ce qu'on ne s'est jamais dit aborde avec talent, une froideur sadique sur la famille américaine, dénonce le rêve américain, explose sa société de bien pensant, de discrimination. Les éléments forment un tout, corolle de fleur autour de cette charogne anéantie par une famille et une société hypocrite. Les parents coupables, il pose des questions dérangeants auxquelles on aimerait tous oublié ou craché plutôt que d'affronter.


☼ LES DÉCOUVERTES LITTÉRAIRES ☼

J'écume les blogs littéraires quand j'en ai le temps, malheureusement ce n'est plus aussi évident depuis que mes examens approchent au galop, un galop inquiétant, angoissant et des pensées négatives chevauchant mon esprit. Je trouve plaisir à m'enfuir loin des tracas lorsque je lis les articles de mes camarades blogueurs, toujours un réconfort psychologique (on ne dirait pas comme ça mais c'est vraiment un baume au coeur quelques fois). Cette fois-ci on s'en va pour un gros coup de coeur bloguesque !
Histoires Vermoules est tenu par une fille au talent prodigieux, celui de tenter par tous les articles qu'elle écrit. Son avis m'est cher car elle explore les livres qu'elle lit avec passion et délicatesse. Mon avis n'est pas objectif aussi, on possède les mêmes goûts littéraires et nous avons les même critiques à faire quand il s'agit de personnages trop clichés. Grâce à elle j'ai envie de lire La sagesse dans le sang que je ne connaissais nullement mais qui m'attire irrémédiablement.

☼ LES DÉCOUVERTES WEB ☼

 Je souhaitais m'investir dans le yoga, mon corps ne souffre pas le sport, au bowling c'est mon corps qui réagit en dehors de moi même, bref j'ai un problème avec cette enveloppe que j'ai parfois mal à adopter. En facilité je suis partie du principe que si je ne faisais pas de sport autant réduire drastiquement mes quantités de nourriture ce qui ne me dérange absolument pas. J'ai quand même fait la rencontre d'un blog passionnant, parlant yoga, conseil et donne surtout l'envie de s'y mettre ! 3 heures 48 minutes, donne une atmosphère épurée, bonne à respirer, des conseils et des astuces pour découvrir ce sport spirituel. Amatrice de nu dans l'art (les toiles de Bouguereau ou d'Ingres me font frémir de frisson et d'émotion) je ne peux m'empêcher de glisser timidement ce lien où des toiles et des articles sont présentés : Le nu dans l'art est un blog que j'écume avec plaisir pour me repaître de beauté et d'esthétique.

☼ L’INTROSPECTION ☼

Tel Camus, j'ai pris l'habitude de noter chaque jour pensée, actions, émotions dans un moleskine orangé. Le bullet journal me plaisait, j'en ai fais ma propre version. Sorte de journal intime, je grave les moments clés d'une existence, grain de poussière sur la planète. Après tout qui sommes-nous ? Puis youtube que je n'ai pas abandonné mais dont je n'ai fais aucune vidéo, peut-être est-ce la peur de bégayer, une hésitation qui en entraîne une autre, des maladresses, le début, la progression que je ne vois pas encore. Et le dessin, ces traits qui forme des corps, des nus, des visages, des dos, des aquarelles, des peintures acryliques qui s'élancent dans la violence. J'ai des choses à dire, des choses à raconter, des tabous à exploser. J'aimerai donner du sens à mon passé, m'avouer que je n'étais ni un monstre, ni une mauvaise personne, que c'est tombé sur moi, roches gigantesque sur une tête miraculeusement sauvée. Je veux continuer, mes passions me soutiennent, elles ne me jugent pas, elles sont là, présentes, me regardent bienveillant. Bientôt fin de ma licence, dans un mois plus le stage.

You May Also Like

0 commentaires